Zoom sur ...

Découvrez un nouvel artiste tous les mois

Ce mois ci, découvrons Glenn Gould.

Glenn Gould

1932 - 1982
Pianiste, compositeur, écrivain, homme de radio et réalisateur canadien
Connu pour son interprétation des Variations Goldberg de Bach et son excentricité
Considéré comme l'un des plus grands pianistes du XXe siècle

Son parcours

Il apprend le piano avec sa mère jusqu'à l'âge de dix ans avant de rejoindre le conservatoire de Toronto. Les parents de Glenn Gould refusent d'en faire un enfant prodige que l'on met au piano pour épater voisins et amis; son enfance est le contre-exemple de celle de Mozart, qui fut paradé dès son plus jeune âge. Son professeur de piano est Alberto Guerrero, pianiste de concert chilien.
Au début des années 1950, Glenn Gould commence à donner de nombreux concerts. En 1955, il enregistre les Variations Goldberg dans les studios CBS de New York. Cet enregistrement le rendra célèbre dans le monde entier tant son style sort des normes de l'époque et grâce à une habileté exceptionnelle. Glenn Gould abandonne rapidement sa carrière de concertiste en 1964, à l'âge de 32 ans, pour se consacrer exclusivement aux enregistrements en studio et à la réalisation d'émissions de radio et de télévision.

Son jeu

Glenn Gould n'avait pas à se soucier de technique, la sienne est miraculeuse : dextérité, fluidité, articulation impeccable... Son jeu était pratiquement dépourvu de legato, presque sans pédale. Son piano fétiche était réglé aux millimètres, tendu à l'extrême pour gagner encore en rapidité! Le toucher de Glenn Gould était si différent qu'il en était immédiatement reconnaissable entre tous. Il chantonnait souvent en jouant, ce qui est perceptible sur certains enregistrements, comme dans son interprétation du Clavier bien tempéré. Cela créait des difficultés pour les ingénieurs du son ! Voir une vidéo de Glenn Gould au piano, interprétant le concerto N°5 empereur de Beethoven.

Son comportement atypique

Il semblerait que Glenn Gloud ait été atteint du syndrome d'asperger, une forme d'autisme de haut niveau. Ces personnes se concentrent en général sur un domaine dans lequel elles excellent. Dans le cas de Glenn Gould, ce fut le piano.
Parmi les caractéristiques de ce syndrome, on compte l'hypersensibilté du sujet et des difficultés à s'intégrer socialement.
Visitez cette page pour mieux comprendre toutes les nuances de la personnalité très complexe de Glenn Gould.

Les anecdotes

  • Pour jouer du piano, il utilisait toujours la même chaise pliante dont il avait scié les pieds. Elle était de ce fait bien plus basse qu'une banquette de piano. C'est pour cette raison qu'il se penchait très en avant vers son clavier, le visage au niveau des touches (voir une vidéo de Glenn Gould interprétant les variations Golberg sur cette chaise). Cette chaise l'accompagnera sa vie durant. Même lorsque celle-ci fut dans un état de délabrement total, il l'emporta partout où il devait jouer! Devenus les symboles de Glenn Gould, la chaise et le piano Steinway CD318 sont actuellement conservés et exposés dans un musée d'Ottawa.
  • Glenn Gould n'avait pas la langue dans sa poche : il ne cachait pas qu'il aimait peu Chopin ainsi que les dernières oeuvres de Mozart, «Mort trop tard» selon lui ! Il admirait en revanche la chanteuse britannique Petula Clark, à laquelle il consacra un article élogieux en 1964.